À VISAGE DÉCOUVERT

 RUE DES BEAUX-ARTS

Évènement inédit et de circonstance, l’exposition en plein air A visage découvert propose, tout au long de la rue des Beaux-Arts à Paris un parcours lèche-vitrine invitant les galeries à faire de leur façade le support d’une création qui ne peut plus se montrer. 

En sécurité et à son rythme, chacun peut ainsi flâner au gré des propositions de la vingtaine de galeries participantes et de l’Ecole des Nationale supérieure des Beaux-Arts ayant organisé avec une belle énergie cette rencontre entre les mondes, de pièces rares de l’art africain à la création contemporaine. Du 1er au 20 avril, ce sont plus de vingt artistes issus d’univers différents qui voient leurs œuvres mises à l’honneur dans une mise en scène reliée par les figures éphémères de Jean-Charles de Castelbajac

Paris est en manque d’art... Après les musées, les galeries sont désormais empêchées d’exercer leur activité normalement. Mais la capitale mondiale des galeries fourmille d’idées et d’initiatives. Au cœur de cet écosystème, les marchands de la rue des Beaux- Arts ont décidé de redresser la tête : tenant compte des préconisations sanitaires, ils s’unissent pour offrir aux passants une exposition de qualité muséale, accessible tous les jours de la semaine.

Le quartier de Saint-Germain-des-Prés abrite historiquement une concentration inégalée d’enseignes culturelles. Contrairement à d’autres quartiers de la capitale, les galeries y fleurissent à visage découvert, permettant aux promeneurs de se délecter de chefs d’œuvres visibles depuis la rue ! Réunissant plus de vingt enseignes, l’exposition À visage découvert se déroule ainsi dans les vitrines des galeries, visibles depuis l’extérieur. 

Autour de ce thème fédérateur, le visage comme expression de l’humanité mise à nu, du masque chamanique de la collection Breton à l’autoportrait de Marina Abromovic, les galeries proposent un parcours éclectique et stimulant, à l’image des spécialités qui sont réunies dans cette rue historique : art contemporain, art moderne, arts graphiques, arts primitifs, design, antiquités... 

Située au débouché de la rue, l’École des Beaux-Arts s’associe naturellement à la manifestation, en s’inscrivent dans la logique dynamique du quartier et s’associe aux galeries de Saint-Germain-des-Près dans un dialogue urbain fructueux offrant sa célèbre guérite d’accueil à un étudiant. 

A l’invitation des galeries, le créateur et artiste Jean-Charles de Castelbajac investit la rue avec fantaisie, traçant à la craie des visages angéliques qui surprennent le promeneur, dans le renfoncement d’un porche ou sur une armoire électrique... L’exposition À visage découvert sera symboliquement dévoilée le jeudi 1er avril, date du rendez-vous mensuel du Jeudi des Beaux-Arts, et restera visible jusqu’au 20 avril. 

Artistes et œuvres exposées : 

Marina Abramović / Francis Bacon / Jean-Michel Basquiat / Vincent Bioulès William Chattaway / Robert Combas / matali crasset / Elsa & Johanna / Erró / Jean Hélion / Hopare / Christos Kalfas / Wang Keping / André Masson / Henri Michaux / Zoran Mušič / Antoine Schneck / Alina Szapocznikow / Pierre Tal-Coat / Yacine Ouelhadj (atelier Stéphane Calais) / Masque chamanique (ancienne collection André Breton) / Masque de Nouvelle-Irlande (ancienne collection de la galerie du Dragon) / Important masque Punu / Masque Murik lewa... 

Galeries participantes : 

Applicat-Prazan Rive Gauche / Galerie J-B Bacquart / Galerie Bayart / Galerie Berthet- Aittouares / Galerie Claude Bernard / Galerie Raymond Dreyfus / Galerie Entwistle / Esquisse / Galerie Flak / JSC gallery / Galerie La Forest Divonne / Galerie Abla et Alain Lecomte / Galerie Arnaud Lefebvre / Galerie Le Minotaure / Galerie Loft / Galerie Loeve&Co / Love&Collect Galerie Meyer / Galerie Olivier Nouvellet / Galerie Ratton / Galerie Patrice Trigano... 

Avec la participation de
l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et de Jean-Charles de Castelbajac 

Tous les jours de 6h à 19h 

(Slash)





















À L'ATTENTION DES VISITEURS

Le blog fait peau neuve. Au bout d’un an, les sujets sont nombreux et représentés de manière attractive (du moins, je l’espère), avec un thème plus approprié en accord avec mes goûts. Ne vous gênez pas pour commenter (vous êtes très timides…). 

Je continuerai à partager des articles de magazines ou de journaux que vous ne connaissez peut-être pas ou dont vous n’êtes pas abonnés… Bien sûr, je ne vais pas tout mettre, la presse n’est pas gratuite et les rédacteurs doivent vivre de leurs écrits mais je les cite et mets le lien à la fin de l’article. Il faut rendre à César ce qui est à Jules…

Des artistes par dizaine, pour ne pas dire par centaine, attendent de figurer dans ce blog et je vais m’y atteler, je n’oublierai personne. Merci de me suivre, je fais mon possible pour satisfaire votre curiosité. Bonne journée à vous. Lorraine Saprounov


Ancien thème du blog


Nouveau thème du blog



ANNONCE


Si vous aimez la peinture de Gabriel Godard et souhaitez acquérir ses toiles, rejoignez le groupe de ses collectionneurs


N’hésitez plus, l’acquisition d’une œuvre d’art peut résulter de plusieurs motivations : plaisir esthétique, transmission d’un patrimoine de qualité à ses descendants, mais aussi privilège d’une fiscalité qui reste avantageuse. 

La fiscalité des œuvres d’art reste attractive en France, collectionneurs et simples amateurs d’art peuvent donc continuer à se faire plaisir.


Pour faire partie du groupe des collectionneurs de Gabriel Godard, le contrat s’établit sur trois ans, avec l’achat d’une toile par an (net d’impôts), payable mensuellement (avec une réduction du prix initial de 35%). Cette proposition concerne les petits formats, maxi 100x81 (40F).


Si cette proposition vous séduit c’est très simple, remplissez le formulaire de contact en laissant vos coordonnées et vous aurez tous les détails. 


https://www.gabriel-godard.com/nous-contacter


Vous pouvez aussi remplir le formulaire de contact de ce blog, bien sûr.








À VISAGE DÉCOUVERT

  RUE DES BEAUX-ARTS Évènement inédit et de circonstance, l’exposition en plein air A visage découvert propose, tout au long de la rue des ...