ORADOUR-SUR-GLANE

De la barbarie d'hier au terrorisme d'aujourd'hui, on retrouve une vision totalitaire de la société, reposant sur l'élimination massive de multiples catégories d'êtres humains.
Tout cela inspire l'horreur mais doit aussi susciter chez chacun d'entre nous, à son niveau, des réponses appropriées, un engagement citoyen.

La connaissance des périodes sombres qui ont jalonné le XXe siècle est sans doute le legs le plus précieux que nous pouvons laisser à nos enfants. Nous avons fait le choix, à Ancenis, de ne pas fuir les questions qui touchent à ces barbaries mais au contraire d'en parler, de témoigner, de sensibiliser. Nous remercions la COMPA et l'État qui nous soutiennent dans cette démarche ainsi que Jack Lang, Président de l'Institut du monde arabe, qui a accepté de parrainer notre action.

Nous avons choisi l'art comme vecteur privilégié de transmission du savoir. L'art a en effet cette double vertu de nourrir la réflexion tout en touchant nos concitoyens en faisant appel à leur sensibilité et à leurs émotions. Merci à Gabriel GODARD, peintre originaire de notre région, dont l'œuvre jouit d'une grande notoriété à travers le monde. Son expression, sa vision de ce que fut l'histoire d'Oradour-sur-Glane nous pousse à crier avec force "Plus jamais ça !". l'importance des toiles est proportionnelle à la nature des événements.

Jean-Michel Tobie, Maire d'Ancenis


Commentaires

Articles les plus consultés