APPLICATIONS & RÉSEAUX SOCIAUX, POUR LA CRÉATIVITÉ


AMuzing-vous ! 

Marie-Laure Desjardins
15 octobre 2020 

« Là où il y a de l’art, il y a une connexion » : ainsi, démarre l’aventure avec Muzing. L’application veut non seulement inciter à découvrir la programmation des institutions culturelles mais aussi permettre de ne plus y aller seul. Partager un moment de culture, telle est la proposition. Moment à vocation amicale ou amoureuse... il vous faudra choisir ! D’une famille éprise de culture – pour ne citer que lui, son arrière-grand-père fonda le Heckscher Museum of Art et la Heckscher Foundation for Children à New York –, Timothy Heckscher, l’initiateur de Muzing, vous dit l’essentiel. 

ArtsHebdoMédias. – Comment est née l’idée de Muzing ? 

Timothy Heckscher. – J’ai toujours aimé déambuler dans les musées. Pour moi, ils sont avant tout des lieux de vie dont j’ai voulu faciliter la découverte, participer à l’évolution et ajouter la dimension humaine qui parfois leur manque. Visiter un musée est avant tout une expérience sociale et y aller seul est un frein majeur pour beaucoup d’entre nous, malgré l’attrait culturel. Muzing veut favoriser la connexion à travers l’art et la culture. Lorsqu’il ouvre l’app, l’utilisateur peut découvrir les expositions temporaires les plus proches de lui en indiquant ses préférences et être mis en relation avec quelqu’un qui a les mêmes centres d’intérêt que lui. Grâce à la fonctionnalité « Contributions », il est maintenant possible d’ajouter soi-même les expositions qui ne seraient pas encore recensées par l’app. Une façon pour chacun d’ajouter sa pierre à l’édifice et surtout une formidable opportunité pour les institutions culturelles moins connues de voir leur programmation y figurer. 

Muzing est souvent comparée à Tinder. Qu’en pensez-vous ? 

Cette comparaison ne m’étonne pas, d’autant que le fameux « swipe » est un élément clé de l’application pour exprimer son intérêt pour une exposition. Néanmoins, il faut dire que les utilisateurs peuvent dès le départ préciser s’ils sont plus intéressés par des rencontres amicales ou amoureuses. La définition n’est donc pas fausse, même si elle est réductrice. Ce qui est primordial, c’est que toute connexion est fondée sur un goût commun pour une exposition ou manifestation culturelle. C’est là que se situe la valeur ajoutée de la proposition. Muzing est un point de convergence entre les amateurs d’art et les institutions culturelles. 

Avez-vous dressé un profil type des utilisateurs de Muzing ? 

Nous avons évidemment un panel d’utilisateurs très variés. Des hommes, des femmes, citadins, en couple ou célibataires, entre 18 et 78 ans. Si nous devions malgré tout décrire notre utilisateur type, il serait une femme de 30 ans, jeune professionnelle, habitant dans une grande ville et de nature créative. 

Vous souhaitez que les musées deviennent des partenaires privilégiés pour Muzing. Quels sont vos arguments ? 

D’abord Muzing permet de donner de la visibilité à la programmation des musées vis à vis d’un public déjà sensible à l’art et aux institutions culturelles. Mais nous ciblons également un nouveau public que les musées ont du mal à atteindre aujourd’hui, les fameux interested non-attendees, ceux qui sont intéressés mais qui n’y vont pas, notamment faute de compagnon de visite. N’oublions pas que la motivation sociale est fondamentale. Muzing espère engendrer un engagement durable des publics et permettre aux musées de mieux connaître les préférences, envies et habitudes de leurs visiteurs. 

Pourquoi est-il si important d’associer la rencontre et la culture ? 

Parce que la culture et les rencontres personnelles sont des éléments essentiels au bien-être de chacun. Le musée est un lieu de vie et l’art une expérience à partager ! (ArtsHebdoMédias)

Muzing sur Google Play et Muzing sur App Store


APRÈS CELLE DU POLAROÏD, PEUT-ON PARLER D’UNE ESTHÉTIQUE INSTAGRAM ?

PAR ANNE-CÉCILE SANCHEZ · L'ŒIL LE 18 MAI 2012 

Le mois dernier, Facebook mettait 1 milliard de dollars sur la table pour acquérir l’application qui propose de modifier l’aspect de ses clichés grâce à différents filtres et « offre une façon amusante et décalée de partager sa vie en photo » via les réseaux sociaux.


Avec Instagram, il suffit de deux clics pour conférer à n’importe quelle image une intensité chromatique ou un aspect vintage rappelant celui des vieux tirages argentiques. Des albums de vacances amateurs aux séries de mode dans les magazines, Instagram, comme d’autres applications telles que Hipstamatic, banalisent une nostalgie rétro qui transforme notre rapport au réel. Ces technologies invitent surtout chacun de nous à éditer ses propres images, afin de produire du contenu destiné à être vu par d’autres. À New York, l’hôtel W, en partenariat avec la start-up, vient d’organiser la première exposition de photographies Instagram, invitant six photographes utilisant leur Smartphone à partager leur travail. Ce panel d’artistes est également appelé à distinguer le gagnant d’un concours public lancé par l’hôtel à destination de tous les « Instagramers ». Chacun d’eux peut-il prétendre à être un auteur, voire un artiste ? Le potentiel de transmission de l’application n’a pas échappé en tout cas à l’artiste français JR, qui a utilisé l’application pour communiquer ses impressions de Corée du Nord. Plus qu’un moyen d’expression, Instagram est un fantastique outil de propagation. 

Photo originale
Avec filtre Instagram


GoArt

Vous voulez transformer vos photos en œuvres d'art de style peinture classique? Avec l'effet photo GoArt de Fotor, cela peut facilement être fait en un seul clic ! 

Popularisée par Prisma, les applications de retouche permettant d’appliquer sur des photos le style pictural des grands artistes peintres se suivent et se ressemblent à l’instar de GoArt

L’artiste c’est vous ! 

L’application GoArt de l’éditeur chinois auteur de l’excellent logiciel Fotor est donc un nouvel outil de retouche photo créative capable de transformer la plus ordinaire des photographies en œuvre d’art. 


Pour l’utiliser, il suffit tout bonnement d’appliquer un ou plusieurs filtres sur vos images ce qui aura pour effet de leur donner une dimension artistique proche d’une toile de maître... D’ailleurs les amateurs d’art n’auront pas de mal à reconnaître les coups de pinceau – certes – virtuels d’artistes peintres aussi célèbres que Van Gogh et autre Picasso

Sélectionnez votre photo, le style souhaité, personnalisés vos réglages et validez. Difficile de faire plus simple ! 

Le principal avantage de GoArt concerne la qualité de l'image créée qui peut atteindre une définition de 2880x2880 pixels et peut donc ensuite être tirée en grande taille sur papier. 

Notez que de certains filtres sont payants mais que vous avez déjà de quoi faire avec les nombreux filtres gratuits. 


GOArt est d'abord l'application des effets basés sur la technologie AI qui prend en charge pour exporter 10M Pixel image du monde qui le rend est possible d'imprimer l'art!


GOArt utilise la dernière technologie émergente AI pour permettre aux utilisateurs de les transformer instantanément en utilisant des modèles « d'art » bien prédéfinis, inspirés par les maîtres d'art. Simulations styles de peinture de Van Gogh à Monet, donnent aux utilisateurs le choix entre les styles artistiques.



GOArt va encore plus que jamais en permettant à nos utilisateurs de créer des versions de haute qualité des photos jusqu'à 2880 * 2880px; ce qui donne aux utilisateurs la possibilité d'imprimer l'art qu'ils créent.


Bémol : En fin de compte, les effets, une fois appliqués, sont peu nuancés et plutôt caricaturaux. Pas de possibilité de créer ses propres effets comme avec d'autres applications du même type.


SOURCES

https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl...com/features/goart.html&usg=ALkJrhiw7Se--VbNSGQ3tgiHWRmzZb7E7Q

https://www.pcastuces.com/apps/goart.htm

https://www.fotor.com/features/goart.html

https://apps.apple.com/fr/app/goart-art-photo-editor/id1148932799

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.everimaging.goart&&referrer=utm_campaign%3Dwebgoart_to_androidgoart%26utm_medium%3Dad-analytics%26utm_content%3D5bab4486-1342-4d37-a719-5dbd2c27305d%26utm_source%3Dflurry


INSTAGRAM

Instagram est une application, un réseau social et un service de partage de photos et de vidéos fondés et lancés en octobre 2010 par l'Américain Kevin Systrom et le Brésilien Michel Mike Krieger. Depuis 2012, l'application appartient à Facebook, elle est disponible sur plates-formes mobiles de type iOS, Android et Windows Phone et également sur ordinateurs avec des fonctionnalités réduites. L'âge minimum requis pour utiliser Instagram est de 13 ans.


Instagram revendique plus d'un milliard d'utilisateurs à travers le monde, dont 75 % d'utilisateurs en dehors des États-Unis, selon les chiffres officiels fournis en juin 2018. L'entreprise s'adresse à ses utilisateurs par la dénomination Igers.

L'appellation Instagram est un mot-valise bâti à partir de Insta de l'anglais Instant camera (appareil photographique instantané) et gram du mot anglais telegram.


Présentation

Instagram permet de partager ses photographies et ses vidéos avec son réseau d'amis, de fournir une appréciation positive (fonction « j'aime ») et de laisser des commentaires sur les clichés déposés par les autres utilisateurs.

Elle permet aussi de dialoguer avec les membres via l'utilisation de la messagerie interne appelée « Instagram direct ».

Les applications telles qu'Instagram contribuent à la pratique de la phonéographie, ou photographie avec un téléphone mobile.

Le service a rapidement gagné en popularité, désigné par Apple comme « Application de l'année » en 2011, il comptait déjà 100 millions d'utilisateurs actifs en avril 2012.

Deux ans plus tard, en mars 2014, le réseau annonçait 200 millions d'utilisateurs actifs, puis en novembre de la même année, 300 millions s'imposant comme deuxième réseau social dans le monde après Facebook et devant Twitter.

En septembre 2015, Instagram sur son blog officiel annonce 400 millions d'utilisateurs mensuels actifs, et plus de 1 milliard en 2018. Dans le détail, 200 millions des nouveaux utilisateurs annuels proviennent à 50 % d'Europe et de l'Asie. Trois pays ont particulièrement participé à cette croissance selon Instagram : le Japon, le Brésil et l'Indonésie. 75 % de l'audience est aujourd'hui en dehors des États-Unis. (Wikipédia)


SOURCES

https://fr.wikipedia.org/wiki/Instagram


https://www.commentcamarche.net/contents/3086-instagram-comment-ca-marche


https://webump.fr/blog/comment-fonctionne-instagram/


https://www.marieclaire.fr/,instagram-achat-facebook-mode-d-emploi,20258,495730.asp


https://www.futura-sciences.com/tech/definitions/informatique-instagram-17147/


http://www.resonancecommunication.com/blog/pourquoi-et-comment-utiliser-instagram/


Commentaires

Articles les plus consultés