VANDALISME

Vandalisme sur la plage d’Anglet 

Par Élizabeth Mismes
QDA - 29 août 2021
 

L’une des douze œuvres présentées sur la plage d’Anglet dans le cadre de la Biennale internationale d’art contemporain La Littorale a été vandalisée dans la nuit du 10 au 11 août. Le Rappel de l’océan, sculpture de Laurent Pernot (lauréat du prix SAM pour l’art contemporain en 2010), représente un enfant en céramique blanche dévêtu, assis face à l’océan sur le capot d’une voiture dressée à la verticale, tel un château de sable à moitié enseveli. La violence du geste qui a décapité l’enfant interpelle autant symboliquement que l’outrage fait à l’œuvre d’art. La Ville d’Anglet, qui organise la Biennale, a déposé une plainte, et une enquête est ouverte. Mais il est difficile de débusquer le (ou les) auteur(s) de cette agression commise en pleine nuit sur une plage déserte. Chaque biennale voit se perpétrer ces actes de malveillance. Jean-Michel Barate, premier adjoint au maire chargé de la culture, remarque le mode opératoire techniquement précis rappelant celui de 2018 (les jambes d’une sculpture avaient été minutieusement sciées et, elles aussi, emportées), ce qui pourrait évoquer le geste d’un déséquilibré. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LE CINÉMA CHEZ PERROTIN

  Lars von Trier investit la Galerie Perrotin pour une exposition pleine d’émotion Du 4 septembre au 2 octobre, la galerie parisienne expos...