Fontaine Stravinsky

Des photos prises trois mois avant le pochoir monumental de Jef Aérosol (Chut ! Chuuuttt) qui s’est harmonieusement intégré au décor des nanas de Niki de Saint-Phalle et les machines de Jean Tinguely, près de l’église Saint-Merri.




Comme souvent pour ce genre d’œuvre, elle devait être à l’origine éphémère puisqu’en 2014 le ravalement de façade du bâtiment était censé l’effacer mais au final celle-ci a été conservée, devenant quasiment une oeuvre du patrimoine de Paris. 

Mais la fresque affichée depuis 7 ans sur le mur parisien se faisait vieille, c’est pourquoi l’artiste est venu pour la restaurer personnellement du 21 au 24 août 2018, lui redonnant tout son éclat, non plus à la bombe, mais cette fois-ci à coup de pinceau. L’œuvre de Jef Aerosol est devenue emblématique de ce quartier artistique et risque d’y rester encore pour longtemps, pour le plus grand bonheur des habitants comme des touristes.



Commentaires

Articles les plus consultés